L’inflammation constitue un phénomène qui se manifeste lorsque des anomalies apparaissent dans notre corps. Il peut s’agir de l’existence de microbes, de cellules cancéreuses, des allergènes, etc. De ce fait, sa complexité va grandement dépendre de la nature de ses sources. Explorez ce guide pour découvrir ses causes, ses symptômes et son traitement.

Les origines de l’inflammation

Par définition, l’inflammation désigne un processus à la fois naturel et protecteur s’opérant face à une agression. Elle a notamment pour but d’identifier, de détruire et de supprimer les corps étrangers à l’organisme humain.

Sujet a lire : Cryolipolyse : fonctionnement, efficacité et avantages !

 Dans cette optique, l’une des causes de ce mécanisme peut s’assimiler à une infection. Cette dernière se démontre par l’intrusion d’agents pathogènes tels que les virus ou les bactéries. Cela peut provenir d’une lésion physique provoquée par une blessure ou d’une piqure d’insecte. En effet, en l’absence de la peau, membrane servant de barrières, les microbes s’infiltrent facilement dans les vaisseaux sanguins et se multiplient rapidement.

Ainsi, lors d’une réaction inflammatoire, la détection de cette attaque se démontre par l’arrivée massive des cellules immunitaires dans la zone concernée. Dans ce contexte, les lymphocytes et les macrophages interviennent en vue de contrer l’invasion. 

A lire également : Comprendre et échapper au pervers narcissique

Lorsque l’infection est minime, le processus dure généralement quelques jours et la lésion guérit. Dans le cas contraire, l’inflammation risque de s’aggraver. Toutefois, nombreuses sont les solutions permettant de réduire une inflamation  par l’utilisation de produits anti-inflammatoires tels que l’huile d’Haarlem, par exemple. 

Ses symptômes

Quand le processus d’inflammation démarre, certains signes démontreront que votre corps s’active pour combattre les agents pathogènes. Ainsi, au moment où votre système immunitaire effectue son travail, les vaisseaux sanguins vont commencer à se dilater au niveau du site touché par le phénomène en question. Pour ce faire, les globules blancs présents vont produire des molécules permettant d’attirer leurs congénères en renfort selon le degré de la menace. C’est notamment pour cette raison que le site de l’inflammation va se caractériser par :

  • Des rougeurs ;
  • Des gonflements ;
  • Des douleurs ;
  • De la fièvre ;
  • Etc.

Par ailleurs, il faut noter également que certaines types d’inflammations ne sont pas toujours visibles à l’extérieur de votre corps. De ce fait, contrairement à l’inflammation aiguë et chronique ; l’inflammation silencieuse, quant à elle, peut toucher certains organes et tissus du corps humain. Pour ce faire, les cellules inflammatoires vont progressivement se débarrasser du sang et des parois de vaisseaux de graisses en excès. En s’accumulant, ces cellules vont former des plaques d’athérome responsables des maladies cardiovasculaires. 

Son traitement

En cas d’inflammation, il est fortement recommandé de consulter un médecin pour parvenir à identifier la cause majeure de ce phénomène. Selon le type d’infection, ce professionnel vous prescrira le médicament adéquat pour accélérer votre guérison. 

Par ailleurs, certaines habitudes naturelles peuvent aider à calmer la réaction inflammatoire. Entre autres, l’alimentation joue un rôle important notamment dans le cas d’une inflammation silencieuse. Les aliments contenant des oméga-3, tels que le poisson et les légumes vertes, œuvrent dans le renforcement de votre système immunitaire. 

La pratique d’une activité physique de façon régulière permet également de lutter contre le surpoids, un facteur de création des cellules inflammatoires. En outre, récolter des nuits de sommeil réparateur permet pareillement de réguler l’apparition d’inflammation. En somme, dormir suffisamment peut vous épargner bien des maladies !