Aujourd’hui, forcé de constater que certaines personnes perdent leurs cheveux de manière inattendue. Cela peut être provoqué par une maladie ou un traitement spécifique comme la chimiothérapie. Face à une telle situation, les personnes concernées peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale pour l’acquisition de perruques et d’accessoires permettant de masquer la perte des cheveux. Quelles sont les précisions à connaître sur cette prise en charge ?

Comment bénéficier de la prise en charge des perruques et accessoires ?

Toute personne désirant bénéficier de la prise en charge des perruques et accessoires doit se rendre sur ce lien https://www.elovalann.com/blog-remboursement-de-votre-perruque/ .En effet, il faut disposer d’une prescription pour cette prothèse capillaire. Cela concerne également les accessoires tels que les foulards, les turbans et les bonnets. Renouvelable chaque année, la prescription doit être réalisée par un dermatologue. Toutefois, elle peut être établie par tous les médecins, notamment dans le cadre d’un parcours de soins coordonné en oncologie.

Après avoir obtenu la prescription, vous devez vous adresser à un vendeur agréé spécialisé. Il s’agit notamment d’un spécialiste particulièrement formé pour vous offrir un accompagnement technique et psychologique. Il vous amènera à remplir un formulaire de soins qu’il faut transmettre à l’assurance maladie. De cette manière, cette dernière prendra en charge la prothèse capillaire et tous les accessoires, qu’ils soient textiles ou mixtes.

De plus, le vendeur a l’obligation de vous proposer plusieurs perruques. Il doit également permettre l’essayage des perruques dans les meilleures conditions possibles. Lorsqu’il s’agit du renouvellement de la prescription, la démarche peut s’effectuer en ligne directement sur la plateforme du médecin. Ce principe est le même que celui des lentilles de vue.

Quelle est la prise en charge des perruques et accessoires ?

Aujourd’hui, 2 classes de perruques totales existent. La différence se fait en fonction de la composition de chaque perruque et de la zone de cheveux où se fera l’implantation. Cette dernière peut être réalisée de façon manuelle ou à la machine. Voilà pourquoi la prise en charge varie en fonction de la classe. 

La classe 1

Les perruques et prothèses capillaires totales sont faites de cheveux synthétiques. Au moins 15cm² doivent être implantés exclusivement à la main, notamment au niveau du sommet du crâne. Cela peut également concerner la raie ou le bord du front. La prise en charge à ce niveau privilégie le remboursement d’un accessoire textile. Le montant est limité à 350€ au total.

La classe 2

Au niveau de cette classe, les perruques sont faites au moins à 30 % avec les cheveux naturels. Les concepteurs peuvent également utiliser les cheveux synthétiques. Également à ce niveau, 30 cm² de l’implantation doit exclusivement être fait à la main. Le prix de vente des perruques de cette envergure est généralement fixé à 700€. Le droit à la prise en charge est fixé à 700 €, dont 250 € remboursés par l’Assurance Maladie. La prise en charge inclut aussi le remboursement d’un accessoire textile. La mutuelle (assurance complémentaire) intervient ensuite pour limiter le reste à charge, selon les conditions du contrat d’assurance.